agricura_23

Dépendance de l’étranger et ampleur des stocks obligatoires

La Suisse dépend à 100% de l’étranger pour la couverture de ses besoins en engrais azotés minéraux. Aussi bien les matières premières nécessaires à la production d’engrais que les engrais prêts à l’emploi sont importés.

Les risques de perturbation de l’approvisionnement sont régulièrement évalués dans le cadre d’analyses des risques par les autorités, ainsi que par les milieux politiques et économiques. Sur la base des résultats de ces analyses et de la situation sur le marché mondial, le Département fédéral de l’économie (DFE) fixe les quantités d’azote pur à stocker par les importateurs et les producteurs pour assurer une récolte.

Compte tenu de tous les stocks d’azote disponibles, d’une optimisation de l’application des engrais, de l’augmentation de l’efficacité de l’azote et d’une utilisation plus écologique, il manque environ 17’000 tonnes d’azote pur pour assurer une récolte. Conformément le rapport sur le stockage stratégique de l'année 2019 de l'OFAE, cette lacune doit être comblée au moyen de stocks obligatoires.